Les surblouses

Les surblouses

Pour l’hôpital Franco-Britannique de Neuilly sur seine

C’est aussi un sujet d’actualité, le manque de surblouses dans les hôpitaux. Et je ne pouvais pas ne pas participer à l’appel à l’aide lancé par la créatrice Coralie BIJASSON, à l’attention de l’hôpital Franco-Britannique de Neuilly sur Seine.

C’est en regardant les nouveautés de son Instagram que je tombe sur cette demande. Le problème que je rencontre c’est que je n’ai pas suffisamment de tissus pour fabriquer une seule surblouse.

J’ai pu compter sur ma super coéquipière, commerciale, manageuse, et précieuse amie …. Nathalie.

Action réaction, elle me trouve des draps, les lave et les coupe. Bon je vous l’accorde, le droit fil n’a pas du tout été respecté mais il ne faut pas lui en vouloir, je ne lui ai pas donné de cours de couture. Difficile d’expliquer la coupe de tissu en respectant des distances de sécurité. Et puis à quoi bon, c’est du dépannage, c’est cadeau alors on ne chipote pas.

Voici la collection parfois sobre et parfois ……. vintage de notre travail commun :

 

 

Ok ce ne sont pas des tissus qui font rêver mais ils protègent et c’est bien l’essentiel.

Et puis on a fait avec les moyens du bord.

 

Je ne vous les montre pas toutes dans le détail, elles sont toutes faites de la même façon, selon le tuto de Françoise COLLOMB du site « Made in chez moi ».

Et puis il y a LA surblouse pour les services de Pédiatrie. Nathalie tenait ABSOLUMENT à utiliser ce tissu, je lui disait que c’était impossible car pas assez grand.

Parfois il est bon de ne pas connaitre la couture, elle a pris le droit fil à la perpendiculaire et elle a réussit à rentrer le patron dans son pliage. Regardez comme elle est fière d’avoir réussi :

BIG UP pour Cette femme extraordinaire !!!!!!

Et voilà le résultat de cette parfaite coupe :

Ce fût un travail de longue haleine. Nathalie et moi les avons offertes à l’hôpital. Le colis à mis 10 jours pour arriver.

La récompense

Et puis je reçois ce mail qui m’a fait chaud au cœur :

Je dis souvent que la satisfaction de mes clients est la meilleure récompense que je puisse recevoir. C’est une nouvelle fois la cas .

Et puis cette reconnaissance a été exprimée à de nombreuses reprises par de gentils messages et photos:

Mais ce qui me touche vraiment, c’est lorsque j’ai été taguée sur Instagram et plus particulièrement sur cette photo :

Nathalie et moi, chacune de notre côté, avons passé beaucoup de temps, de jour comme de nuit, à travailler pour combler le manque dans cet hôpital. Et savoir que ce travail va permettre à des soignants de travailler plus sereinement, ça vaut tout l’or du monde.

Nathalie Merci du fond du cœur pour ton aide si précieuse.

 

 

 

 

Laisser un commentaire